Air chaud, air froid

Vous le faites peut-être instinctivement sans vous en rendre compte: lorsqu’il fait froid dehors, vous soufflez entre vos mains pour les réchauffer.
A contrario, lorsque vous pratiquez le « souffle magique » sur le bobo d’un enfant, vous pincez les lèvres pour expirer de l’air frais.
En magnétisme, on estime que celui qui sait barrer le chaud sait aussi barrer le froid. Donc si vous soulagez les coups de soleil, vous savez également prévenir les engelures.

Réflexologie

Le corps tout entier est connecté. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux, avec laquelle vous êtes le plus à l’aise (tout le monde n’apprécie pas d’être touché au visage ou aux pieds), et faites vos expériences.
Vous trouverez des planches de réflexologie sur le net ou dans les ouvrages spécialisés.
Par exemple, si une migraine ou une douleur lombaire s’annonce, il vous suffit de stimuler la zone correspondante sur votre main. Pratique et discret !

Polarité des énergies

C’est une généralité qui mérite d’être vérifiée par vous-même.
Une fois que vous avez identifié la polarité de vos mains, vous savez laquelle utiliser pour donner davantage d’énergie ou pour modérer un trop plein.
Il se peut également que vous nous sentiez pas de différence entre vos deux mains. Pas de panique ! Rappelez-vous comme le pouvoir de l’intention est puissant et suivez votre instinct.

Magnétisme instinctif

Cela n’a rien d’anodin: poser sa main là où le corps souffre est une méthode ancestrale pour le soulager. Car même si cela se manifeste à des degrés divers, nous possédons tous du magnétisme en nous. A croire que notre cerveau reptilien s’en souvient 😉
Cela peut demander un peu de concentration et d’entraînement les premiers temps, mais si vous pratiquez cela en toute conscience, avec l’intention d’apaiser la douleur, vous constaterez peut-être que vos mains agissent en ce sens.